Entre Ciel et Lou de Lorraine Fouchet, un roman familial réconfortant et plein de douceur

Littéralement - le Blog

Hello tout le monde !

En ce vendredi matin pluvieux (chez moi en tout cas) et alors que l’hiver s’installe peu à peu, je voudrais vous parler d’un roman que j’ai lu il y a quelques jours et que j’ai beaucoup aimé! Il nous emmène sur l’île de Groix en hiver mais pour nous réchauffer autour d’une intrigue familiale pétillante, pleine de tendresse et d’espoir. Bonne lecture ! 🙂

Bretagne. Jo prévoit de profiter d’une joyeuse retraite sur l’île de Groix. Mais la deuxième vie qu’il imaginait au côté de sa bien-aimée, il devra l’inventer seul. Son épouse est partie avant lui, en lui lançant un ultime défi : celui d’insuffler le bonheur dans le cœur de leurs enfants. Il n’a d’autre choix que d’honorer Lou, sa mémoire et ses vœux. Entre un fils sur la défensive et une fille cabossée par l’amour, la mission s’avère difficile mais réserve son lot…

Voir l’article original 286 mots de plus

Malamour, un roman délicat et vivant sur l’homosexualité et l’acceptation de soi

Littéralement - le Blog

Helloo chers lecteurs et chères lectrices !

Je vais vous parler aujourd’hui d’un roman des éditions Magnier que j’ai reçu il y a dix jours. Un grand merci au site Babelio et à la maison d’édition Thierry Magnier de m’avoir permis de le recevoir dans le cadre de la dernière Masse Critique, c’était un très beau cadeau! Je l’ai lu d’une traité, en une après-midi. C’est un très beau roman, émouvant et sensible qui aborde les thèmes de l’acceptation de soi à l’adolescence, l’homosexualité et l’amitié, le respect.

Lors d’une fête de fin d’année organisée par un camarade de classe, Oscar aurait été victime d’une agression. Et s’il a grièvement blessé Olivier au visage ce soir-là, ce ne serait que par légitime défense… Mais Olivier, lui, raconte une tout autre histoire.
À sa tante, à ses nouveaux amis, au psychologue, Oscar donne différentes versions des faits. Petit à petit, les…

Voir l’article original 693 mots de plus

Todos ou Nenhum/ Tous ou Aucun de João Menino Vargas, une pièce de théâtre qui revisite l’histoire du Portugal

Littéralement - le Blog

Hello chères lectrices et lecteurs!

En cette période si étrange et parfois difficile de reconfinement, je me replonge dans la lecture, un beau moyen d’évasion mais aussi de partage! Aujourd’hui je vous parle d’un livre que j’ai pu lire grâce aux éditions Presses Universitaires du Midi et de Babelio : un grand merci à chacun pour cela !

Voir l’article original 269 mots de plus

La Tannerie de Celia Levi, un roman social qui dénonce l’imposture du monde du travail contemporain

Littéralement - le Blog

Bien le bonjour chers lecteurs et chères lectrices!

Je vous parle aujourd’hui d’un roman que je viens de terminer et que j’ai lu en quelques jours. J’ai lu ce roman dans le cadre du Prix du Roman des Etudiants Télérama & France Culture, je fais en effet partie du jury pour cette édition ! Je suis ravie d’avoir découvert ce roman et cette autrice à l’occasion car je ne suis pas sûre que je l’aurais lu autrement. J’espère que cette petite chronique vous intéressera, et même qu’elle vous donnera envie de lire ce livre! Bon dimanche 🙂

Mon résumé :

La Tannerie, c’est ce nouveau lieu culturel créé dans une usine désaffectée en banlieue de Paris, à Pantin, et où débarque Jeanne, jeune provinciale qui vient de finir ses études et y décroche un CDD en tant qu’accueillante. Elle découvre alors un monde nouveau dans lequel elle va peiner à…

Voir l’article original 666 mots de plus

D’autres vies que la mienne, une autofiction pleine d’humanité d’Emmanuel Carrère

Chers lectrices et lecteurs, voici un nouvel article pour vous parler d’une de mes dernières lectures, que j’ai beaucoup aimé… Vous connaissez sûrement le titre et son auteur, n’hésitez pas à me partager vos impressions en commentaire et à me conseiller d’autres romans de ce style! 🙂

Publié en 2010

334 pages

Résumé de l’éditeur :

Quelqu’un m’a dit alors : tu es écrivain, pourquoi n’écris-tu pas notre histoire?

C’était une commande, je l’ai acceptée. C’est ainsi que je me suis retrouvé à raconter l’amitié entre un homme et une femme, tous deux rescapés d’un cancer, tous deux boiteux et tous deux juges, qui s’occupaient d’affaires de surendettement au tribunal d’instance de Vienne (Isère).

Il est question dans ce livre de vie et de mort, de maladie, d’extrême pauvreté, de justice et surtout d’amour. Tout y est vrai.

E.C.

Lire LA suite